Coiffures hommes Louis XIII (1610 - 1643)


1) Vers 1610 la mode de la coiffure est a la chevelure coiffée vers l’arrière, les cheveux sont assez courts plus ou moins frisés, l’oreille légèrement couverte.

2) À partir de 1615 la longueur des cheveux augmente et avant le milieu de son règne Louis XIII perd ses cheveux, commence alors la mode des perruques, cet usage du port de la perruque se généralisa, quiconque voulait passer pour un gentilhomme qu’il fut magistrat, militaire, prêtre; amiral, marchand, porta bientôt la perruque, elle devint la coiffure de toute la noblesse et de la bourgeoisie, surtout dans leur tenue de cérémonie.

3) Vers 1620 on passe aux cheveux plus longs, la chevelure rallonge, les cheveux arrivent sous les oreilles avec une particularité, la présence d’une longue mèche tressée appelée cadenette, qui tombe sur l’épaule gauche, elle est très a la mode a partir de cette date.

4) Elle était ornée d’un nœud de ruban appelé moustache, en l’honneur du frère de Luynes Cadenet qui l’avait mis à la mode.

5) Autre version = (la moustache était fixée soit à la pointe de la mèche ou fixée assez haut sur la mèche en retenant la pointe qui, étant retournée, formait une boucle).

6) Autre version = (la cadenette vient du seigneur de Cadenet en Provence qui a donné le nom à ces mèches).

7) La tresse dégagée l’oreille qui recevait un riche pendant.

8) La chevelure est coiffée sur l’arrière, mais certains hommes sont représentés avec une coupe de cheveux particulière, leurs cheveux arrivent sous l’oreille et du côté gauche c’est une grosse masse de cheveux qui pend jusque sur le haut de la poitrine, soit une coupe a ceux étages, cette grosse masse pouvait aussi servir a faire la tresse.

9) La mode, sur le visage est à la moustache en pointe de poignard à bords très relevés, ou en croc, ou ébouriffée, très fine ou épaisse.

10) Les moustaches en pointes de poignard viennent du troubadour de Louis XIII qui avait des moustaches faisait l’admiration à la cour, et ceci du début à la fin du règne.

11) Les courtisans se mirent au goût du Roi qui aimait la coiffure de sa perruque aux cheveux noirs descendant jusqu’aux épaules, mollement bouclée a partir de la mi-longueur, sa chevelure était partagée en deux sur le milieu de la tête, coiffure plate avec une frange courte, il avait la belle moustache en croc ainsi que la barbiche pointue au menton la Royale.

12) Après 1630 il y a diminution de la moustache et la barbiche devient plus petite et fine et vers 1640 elles furent rasées, la pilosité sur le visage va disparaître pour deux siècles.

13) Coiffures a la mousquetaire =
Coiffure a la mode, elle présente une frange, une raie de milieu, la chevelure est longue avec une légère coupe en dégradée, les cheveux de la nuque arrive en dessous des épaules, la chevelure est toute vaguée, bouclée souplement dans les pointes, flottant en désordre sur les épaules du côté gauche, derrière l’oreille une longue et fine mèche de cheveux tressée au nom de cadenette, pendante devant le visage et sur le haut de la poitrine avec au bout un nœud à ruban.

14) Coiffure a la Comète =
Les nobles qui n’avaient pas les cheveux assez fournis portaient la perruque, c’était la coiffure à la comète qui formait une masse de légères boucles assez longues pour couvrir leurs oreilles.

15) Sur un tableau de l’époque (sur le pas de son échoppe, un barbier frise un jeune homme).

16) Texte de l’époque (ses moustaches, en pointe de poignard, ses mouches sur le visage avive la blancheur de ses joues enfarinées, son parfum était musqué).

17) Les chapeaux en feutre sont de grandes tailles avec un panache de trois grandes plumes qui tombent en pleureuses dont une plume sur l’arrière.